Florian VIXEGE : Etude de l’écoulement intraventriculaire 4-D par échocardiographie Doppler

Du 7 Janvier 2019 au 6 Janvier 2022

Laboratoires : CREATIS (INSA Lyon) et LMFA (ECL)
Directeurs de thèse : Didier Vray et Philippe Blanc Benon Encadrant : Damien Garcia

Résumé:

Contexte clinique : Durant le remplissage (diastole) du ventricule gauche, il se forme un vortex qui, chez un sujet sain, facilite la transition vers l’éjection. Lorsque le remplissage est altéré (dysfonction diasto- lique), une modification du flux sanguin peut être observée, avec un impact significatif sur ce vortex. L'imagerie des vortex intracardiaques pourrait conduire à un diagnostic précoce de la dysfonction diasto- lique. Ce flux sanguin intracardiaque peut être quantifié, de manière non invasive, par résonance magné- tique cardiaque, non utilisée cliniquement en raison de son rapport coût-efficacité. Damien Garcia et ses collègues ont développé l’iVFM (« intraventricular Vector Flow Mapping ») par échocardiographie Dop- pler1. Cette technique est basée sur l’imagerie ultrasonore cardiaque. L’iVFM a l’avantage d’être rapide et 100% compatible avec la clinique, puisqu’elle utilise l’échocardiographie clinique conventionnelle.

But du projet : La version actuelle de l’iVFM utilise des coupes cardiaques échocardiographiques. L’écou- lement intracardiaque reconstruit est par conséquent bidimensionnel. L’objectif de la thèse est de recons- truire l’écoulement intraventriculaire 4-D (3-D + temps), et de valider cette technique in silico et in vivo.

Méthodologie : L’approche utilisée sera issue du problème d’optimisation précédemment décrit par Assi et al.2, qui devra être adapté pour la 3-D et pour des mesures échocardiographiques dites triplan. L’iVFM 4-D sera validée à partir de simulations réalistes3, ainsi que chez des patients et volontaires sains, à partir de mesures cliniques par résonance magnétique4. Une étude approfondie sera portée sur l’analyse des vortex et de leur dynamique.