Emploi

offre de thèse : Analyse des contraintes de propagation sur les réseaux de communication acoustique chez les galliformes de montagne

CDD - 3 ans - Début : Septembre
Date limite de réponse : 10 juin 2019
Missions :

Nous proposons de développer une approche transversale en croisant les données physiques de la propagation du signal et les données biologiques de la structuration spatio-temporelle des réseaux acoustiques. L’aspect innovant de ce projet est de mettre en œuvre une approche intégrant les compétences des deux équipes partenaires dans le cadre du LabEx CeLyA. L’ENES, équipe spécialiste des communications acoustiques, étudie la compréhension du contexte comportemental et social dans le codage et le décodage des informations acoustiques. La collaboration avec l’équipe du Centre Acoustique du LMFA, spécialiste de la propagation dans l’atmosphère, a pour objectif de développer un code simplifié de propagation des ondes sonores dédié aux études bioacoustiques et basé sur la méthode de tracé de rayons. Il s’agira ensuite d’étudier comment l’environnement en zone montagneuse (topographie, météo,...) et leurs effets sur la propagation acoustique influencent les échanges d’informations entre oiseaux, ceci en vue de construire une représentation spatiale des informations et des réseaux de communication. Le projet a également pour objectifs l’obtention d’outils pour les calculs de propagation longue distance en milieu extérieur, ainsi que des solutions pour la conception concrète d’outils de monitoring à vaste échelle à des fins de gestion ou de conservation de la faune sauvage.
Le projet de thèse aura pour objectifs principaux de modéliser :
-
la propagation acoustique dans l’atmosphère en milieu montagnard, en incluant les effets météorologiques et les effets de sol.
-
les espaces actifs de l’information spécifique et individuelle des oiseaux en milieu montagnard.
- la dynamique spatiale des espaces actifs au sein des réseaux acoustiques des lagopèdes alpins.
- les espaces de détection
afin d’améliorer le suivi de population et donc d’aider à la conservation


 

Période : 3 ans durant la période de septembre 2019 à septembre 2022.
PROFIL RECHERCHÉ

Formations requises :

Etudiant(e) titulaire d'un master scientifique (notamment acoustique) ou d'un diplôme d'ingénieur.
Le (la) candidat(e) devra montrer un intérêt pour la recherche en traitement du signal, acoustique et/ou en bioacoustique.

Compétences requises :

Les qualités suivantes des candidat(e)s seront appréciées :
- Compétences en traitement du signal
- Intérêt pour la modélisation physique, la biologie appliquée, les bio-statistiques et l’écologie.
- Compétences en R, SIG, MATLAB et programmation orientée objet appréciées.
- Excellentes aptitudes rédactionnelles (en particulier en anglais).
- Connaissances de la montagne et bonne condition physique (conditions de terrain difficiles, sorties nocturnes, enneigement, randonnées, ski, raquettes, crampons).


Informations complémentaires

Candidature : Envoyer CV et lettre de motivation par email à Sèbe Frédéric, frederic.sebe@univ-st-etienne.fr
Dragna Didier, didier.dragna@ec-lyon.fr
Ollivier Sébastien, sebastien.ollivier@univ-lyon1.fr