Emploi

offre de thèse : Identification par imagerie passive d’un champ complexe de cavitation ultrasonore

CDD - 3 ans - Début : Septembre
Date limite de réponse : 31 mai 2019
Missions :
En s’appuyant sur cette expertise, nous testerons, dans le cas de champs complexes de cavitation, les méthodes adaptatives de localisation et les comparerons aux méthodes robustes de localisation développées notamment dans nos équipes. La capacité à identifier plusieurs « spots » de cavitation et à évaluer la taille d’un nuage de cavitation spatialement étendu sera en particulier étudiée. De nouvelles stratégies de monitoring seront définies pour caractériser le plus complètement possible un champ de cavitation complexe, de structure a priori inconnue et en 3D. Finalement, notre objectif sera de développer un dispositif de cartographie de cavitation en temps réel, dans le but d’utiliser la cartographie pour réguler spatio-temporellement l’activité de cavitation lors d’un tir de thérapie.
Mise en œuvre
Des premiers essais seront effectués sur des configurations quasi-2D de nuages de bulles ; nos efforts se concentreront notamment sur l’amélioration de la résolution axiale des mesures et l’identification de structures complexes de nuages de cavitation.
Pour prendre en compte des configurations plus réalistes, des sondes d’imagerie matricielles seront mises en œuvre afin d'imager un volume 3D, ce qui devrait permettre de supprimer les artefacts liés à l’imagerie 2D d’un champ de cavitation intrinsèquement volumique.

PROFIL RECHERCHÉ

Compétences requises :

Les compétences recherchées pour le candidat seront :
traitement du signal et de l’image
instrumentation
acoustique.
Un complément de formation, en particulier lors de stages, en imagerie médicale ou techniques du génie biomédical sera apprécié.
Les compétences en ultrasons et échographie pourront être acquises dans le laboratoire lors de la première année, notamment en suivant les cours du Master Acoustique de l’Université de Lyon.

 

Informations complémentaires

Envoyer CV, lettre de motivation, relevés de notes M1/M2 ou école d’ingénieur à :

Bruno Gilles – bruno.gilles@inserm.fr