Vous êtes ici : Version française > Programme scientifique

Programme scientifique

L'acoustique est un domaine essentiellement interdisciplinaire, au croisement de la mécanique des solides et des fluides, de la science des matériaux, du traitement du signal et de l'image, de la physiologie et de la psychologie cognitive.

Une particularité de CeLyA, unique en France, est de réunir des spécialistes de l'ensemble de ces disciplines.
Les collaborations sont donc particulièrement fructueuses d'un point de vue scientifique mais aussi pour les applications de l'acoustique, qui font appel à cette interdisciplinarité.

trois thèmes généraux d'un phénomène acoustique

Le programme scientifique du LabEx développe cette pluridisciplinarité. Il aborde les trois thèmes généraux d'un phénomène acoustique : sources sonores, propagation, effets sur l'homme. Dans chacun de ces thèmes, le projet se focalise sur des activités pour lesquelles les compétences des partenaires de CeLyA sont particulièrement fortes et qui profitent des synergies entre ces partenaires.

Sources sonores :

la caractérisation des sources de contact et des sources aéroacoustiques constitue un de nos domaines d’étude privilégié. Plusieurs aspects sont étudiés : la modélisation physique, le calcul numérique et les caractérisations expérimentales (par des méthodes inverses). Enfin, un dernier point porte sur le contrôle de ces sources.

Propagation :

les activités sont concentrées sur, d'une part, la modélisation en moyennes et hautes fréquences, dont l'enjeu est fort pour l'industrie mais dont la maturité est actuellement insuffisante pour permettre l'utilisation opérationnelle d'outils de prédiction. CeLyA se concentre également sur l’étude de la propagation dans des milieux hétérogènes, qui peuvent être des tissus biologiques ou l'atmosphère.

Effets sur l'homme :

les recherches portent sur les effets auditifs (handicap), non-auditifs (gêne et autres effets sur la santé), mais aussi sur les effets thérapeutiques des ultra-sons, l'amélioration des techniques d'imagerie médicale, et l'amélioration de la qualité acoustique des produits, qui nécessite non seulement des connaissances sur la représentation cognitive des sources, mais également des compétences sur la modélisation physique de ces sources et la propagation du son jusqu'à l'auditeur.

Dans chacun de ces 3 axes, le caractère incertain ou aléatoire des sources ou des milieux de propagation fait l’objet d’une attention particulière.