Julie THEVENET : Perception des sons et codage de l’information chez les crocodiliens

from September 1, 2019 to August 31, 2022

Laboratoires : CRNL (Lyon) et ENES Neuro-PSI (Saint-Etienne)
Directeurs de thèse : Nicolas Grimault and Nicolas Mathevon

Résumé : 

La communication acoustique est un canal de communication majeur chez les crocodiliens. Ils utilisent en effet des signaux acoustiques tout au long de leur vie, pour assurer la survie des plus jeunes et pour interagir socialement. On sait plus en détails que les jeunes utilisent un répertoire de signaux gradés selon un continuum, c’est-à-dire qu’ils utilisent des signaux partageant une structure acoustique de base similaire pour encoder des messages différents. Cependant, les observations montrent que la réponse comportementale associée à ces signaux semble être stéréotypée (i.e. discrète) plutôt que continue.
L’objectif principal de ce projet de thèse est ainsi de comprendre comment les crocodiliens perçoivent le système de signaux gradués et d’étudier expérimentalement le principe de perception catégorielle. Des études plus fines permettront de déterminer quels sont les paramètres acoustiques utiliser par les crocodiliens pour coder et décoder l’information, et ainsi discriminer des signaux d’intérêt biologique. Ce projet est basé sur une approche interdisciplinaire croisant des études acoustiques, comportementales et physiologiques. Un travail de traitement et synthèse de signal sera effectué tout au long de ma thèse afin de manipuler des signaux pertinents pour les animaux. Des morphings acoustiques seront réalisés afin d’étudier le processus de catégorisation tandis que la modification séquentielle de différents paramètres acoustiques (notamment f0, FM etc.) permettra de déterminer leur importance dans le codage de l’information. Ces études seront menées tant en milieu sauvage, à travers des expériences de playback, qu’en laboratoire, avec un paradigme de go/no-go et d’habituation/déshabituation. Enfin, la mise en place de protocoles de mesures physiologiques permettrait d’apporter des mesures fines et de répondre au mieux à la question du codage de l’information chez les crocodiliens.