Samaneh CHOUPANI : Manométrie intravasculaire par échographie Doppler vectorielle

du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2023

Laboratoires : CREATIS (Lyon) et Lab TAU (Lyon)
Directeurs de thèse / encadrants : Jean-Christophe Béra, Bruno Gilles, Damien Garcia et François Varray

Résumé : 

Contexte clinique : Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de la sévérité des rétrécissements (sténoses) vasculaires. La mesure de la perte de pression liée à une sténose vasculaire est généralement effectuée par cathétérisme, procédure médicale invasive consistant à introduire un tube fin dans l’écoulement sanguin.
Objectif : Mettre au point et valider expérimentalement une technique non invasive ultrasonore, compatible avec les exigences cliniques, pour la mesure des pertes de charge (pertes de pression) dans les sténoses vasculaires.
Méthodologie : Les pressions relatives seront estimées à partir de champs vectoriels des vitesses sanguines. Ces champs de vitesses seront obtenus, de manière non invasive, en utilisant l’échographie Doppler ultrarapide, par le biais d’émissions d’ondes planes. Les séquences de tirs seront adaptées (« staggered multi-PRF ») afin d’éviter les phénomènes de recouvrement spectral liés aux hautes vitesses sanguines. Une cartographie des pressions relatives sera obtenue via l’équation de Navier-Stokes. La technique sera validée in vitro, dans un montage réaliste de sténose carotidienne, avec mesures par « particle image velocimetry » (PIV) au LabTAU. Les pressions relatives estimées par imagerie vectorielle de flux seront comparées avec celles mesurées par guides de pressions. Selon les compétences de l’étudiant·e, des validations in silico seront également envisagées dans un modèle couplant dynamique des fluides et acoustique linéaire. La faisabilité clinique de cette approche manométrique sera évaluée chez des volontaires, dans la bifurcation carotidienne.