Vous êtes ici : Version française

Conférence grand public : Que disent les animaux ?

Le 14 novembre 2019

de 18h00 à 20h00
Grand amphithéâtre
90 rue Pasteur - 69007 Lyon

Conférence Grand public organisée par l’Association des Amis de l’Université de Lyon en collaboration avec les LabEx ASLAN et CeLyA de l’Université de Lyon

QUE DISENT LES ANIMAUX

Avec
Nicolas Mathevon - professeur à l’Université de Lyon-Saint-Étienne, membre de l’Institut universitaire de France, biologiste du comportement animal- Equipe de Neuro-Ethologie Sensorielle, CNRS, Labex CeLyA (Centre Lyonnais de l’Acoustique)

Et Elisa Demuru – Post doctorante - Laboratoire Dynamique Du Langage, CNRS-Université Lumière Lyon 2, Labex ASLAN (Systèmes dynamiques complexes du langage) Laboratoire Dynamique Du Langage, CNRS Université Lumière Lyon 2, et Équipe de Neuro-Éthologie Sensorielle, CNRS, Université Jean Monnet, Saint-Étienne


A l’issue de la conférence, remise à Elisa Demuru du Prix du Post doctorant étranger 2019 de l’Université de Lyon.

Présentation :

"Le crocodile vagit, le grillon craquette, la hyène rit, la mésange zinzinule…
De nombreux animaux communiquent par des sons, mais que se disent-ils ? Par des enregistrements et des expériences, menés dans les endroits parmi les plus reculés de notre planète, les chercheurs et chercheuses en bioacoustique explorent les signaux sonores des animaux. Lors de sa conférence, Nicolas Mathevon exposera la diversité de ces mondes, depuis les pleurs des petits crocodiles à ceux des bébés humains en passant par les joutes sonores des éléphants de mer. Il décortiquera les informations portées par les vocalisations animales et soulignera la complexité de leurs communications, fournissant un éclairage inédit sur l’origine de notre propre langage."

Elisa Demuru présentera ses recherches qui visent à explorer les effets de l'expérience sociale dans les premières années de vie sur la communication chez le bonobo (Pan paniscus) en étudiant les gestes, expressions faciales et vocalisations émis au cours d’interactions ludiques. En effet, L'acquisition des compétences sociales, émotionnelles et mentales dépend d'une combinaison de facteurs physiques et sociaux qui doivent être présents dans les premières années de vie. Chez l’humain et les autres primates, le jeu est le principal contexte dans lequel les jeunes doivent gérer des relations sociales et peut être utilisé pour dévoiler les déficiences causées par un développement social perturbé.

La conférence est gratuite et ouverte à tous sous réserve d’inscription préalable ici