Vous êtes ici : Version française > Animation

INTERVIEWS ET OUVRAGES

 



La Symphonie neuronale, 3 notes pour un cerveau


Le projet « trois notes pour un cerveau »mis en scène par Pauline Hercule et Pierre Germain – Compagnie Germ36, inspiré du livre La Symphonie neuronale qui vient de paraître aux éditions Humensciences, (Emmanuel Bigand et Barbara Tillmann) a remporté le prix Célest1, section Maquettes

Ce concours, ouvert pour la 2ème année, est organisé par Le théâtre des Célestins de Lyon en partenariat avec le Théâtre de la Croix-Rousse.
Il a été mis en place afin de repérer des artistes dramatiques et les faire découvrir au public et est ouvert aux compagnies théâtrales de la région Auvergne–Rhône–Alpes.
Deux catégories de sélection sont proposées :
• La présentation d’une maquette, préfiguration d’un spectacle en cours de réalisation, dans des conditions de répétitions améliorées
• La représentation d’un spectacle déjà créé (« Grand Format »)
Les présentations ont lieu aux Célestins, dans la salle Célestine.

À quoi sert la musique ? Sans doute seriez-vous tenté de répondre qu’il s’agit d’un passe-temps agréable ou d’un art, mais rien de vraiment essentiel.
Pour la première fois, un livre démontre le contraire. La musique est une nécessité biologique pour l’être humain : elle contribue à construire notre cerveau et a probablement joué un rôle décisif pour la survie de l’espèce.
En racontant les découvertes scientifiques majeures de ces vingt dernières années, les auteurs expliquent comment la musique relie, même avant la naissance, notre intelligence cognitive à notre intelligence affective, et crée une « symphonie neuronale » aux multiples bienfaits pour l’éducation et la santé tout au long de l’existence. La musique contribue au développement de l’enfant, favorise la sociabilité et s’avère être un excellent soutien scolaire. Elle permet de lutter contre le vieillissement cognitif et de remédier aux pathologies du cerveau.
Profitez, vous aussi, du pouvoir de la musique !

Emmanuel Bigand a été musicien d’orchestre et il est aujourd’hui professeur de psychologie cognitive, membre de l’Institut universitaire de France rattaché à Dijon au laboratoire CNRS de l’apprentissage et du développement. Il s’est spécialisé dans l’étude des processus cognitifs impliqués dans la perception de la musique.

Barbara Tillmann est directrice de recherche au CNRS au Centre de recherche en neurosciences de Lyon. Ses travaux ont contribué à révéler le rôle bénéfique de la musique dans le traitement de certains troubles cognitifs. Elle est médaille d’argent du CNRS 2016.

Toutes les informations ici :

https://ciegerm36.wixsite.com/germ36/troisnotes
https://www.theatredescelestins.com/prix-celest1/
https://insb.cnrs.fr/fr/la-symphonie-neuronale