Vous êtes ici : Version française > Formations

THESES

THESES FINANCEES PAR LE LABEX CELYA

THESES EN COURS - CeLyA

THESES SOUTENUES en 2022

THESES SOUTENUES ENTRE 2014 ET 2021 - DEVENIR DU DOCTORANT



CONCOURS : MA THESE EN 180 SECONDES

réglement et modalités de participation


Concours international francophone lancé au Québec, Ma Thèse en 180 secondes est de retour en France pour sa huitième édition. Inspiré de Three Minute Thesis (3MT®), il est porté, en France, par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, et est décliné en local par les regroupements universitaires volontaires.

Sur le site Lyon Saint-Étienne, c'est l'Université de Lyon qui organise la compétition au nom de l'ensemble de ses membres.

LE CONCOURS

Ma Thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury composé de chercheurs, journalistes, représentants de la CPU et du CNRS, et un auditoire profane et diversifié, leur sujet de recherche en termes simples.
Chaque doctorant doit exposer, en 3 minutes, de manière claire, concise et néanmoins convaincante, son projet de recherche.

Chaque regroupement universitaire participant présente, après une finale locale, deux candidats à la demi-finale nationale.
Tous les doctorants de l'Université de Lyon sont invités à participer à ce concours.


Réglement et dépôt de candidature sur le site Web de l’Université de Lyon : clic

Calendrier :
Du 24 novembre 2021 au 13 février 2022
Date limite pour déclarer sa candidature
Décembre / février 2022
Sessions de formation "Communiquer sa recherche à tous : MT180"
13 février 2022
Date limite pour envoyer sa vidéo de présentation et ses attestations (directeur de thèse et/ou financeur)
17 février 2022
Présélection et/ou demi-finale locale
24 mars 2022
Finale locale « Université de Lyon »
Début avril 2022
Demi-finale nationale sur 3 jours
Juin 2022
Finale nationale
Automne 2022
Finale internationale à Montréal

Programme Pulsalys

APIPAL2 - Margot Bouhon, doctorante CRNL


retour sur le programme jeunes chercheurs, interview de Margot Bouhon, doctorante CRNL clic ici